MANIFESTE DES PRINCESSES…

usps99sta0481_1_XSJ6dgS

Manifeste des princesses qui ne veulent plus rêver au petit poids

À toutes les femmes pour qui le poids est une obsession, à vous qui souffrez, prisonnière de votre corps, captive de la nourriture, otage de la maigreur ambiante, martyre du régime à perpétuité, je vous adresse ce message…

 Permettez-moi, en l’occasion, de détourner la désormais célèbre exclamation de Stéphane Hessel : Indignez-vous ! et de la transformer en : Révoltons-nous !

Contre la culpabilité à chaque bouchée : révoltons-nous ! Contre une vie de diète et les légumes vapeur ad vitam æternam : révoltons-nous ! Contre les interdits alimentaires et les calories devenant mathématique épuisante : révoltons-nous ! Contre la balance “dictaturante” : révoltons-nous ! Contre la pesée quotidienne qui nous abaisse au rang de bétail : révoltons-nous !

Contre la haine disproportionnée envers la cellulite : révoltons-nous ! Contre le corps-prison, le corps-tombeau : révoltons-nous ! Contre la maigreur intronisée, standardisée, ordonnée : révoltons-nous ! Contre l’IMC de 16 : révoltons-nous ! Contre la beauté unique, la mode rachitique, la norme anorexique : révoltons-nous ! Contre le conditionnement esthétique, la dictature corporelle : révoltons-nous ! Contre la mise au régime des Marilyn Monroe, des Scarlett Johansson, des Sophia Loren : révoltons-nous ! Contre l’inepte tendance sous-entendant qu’il faut pouvoir porter des tailles fillette toute sa vie : révoltons-nous ! Contre l’obligation du régime pré-estival pour rentrer dans le maillot : révoltons-nous !

Contre les couturiers homosexuels qui entendent régner sur le bon goût et cherchent à réduire le corps de la femme aux proportions d’un portemanteau : révoltons-nous ! Contre ceux qui ont peur du corps de la femme et le maltraitent, de quelque façon que ce soit : révoltons-nous ! Contre le mépris des courbes, des pleins, des déliés, du moelleux féminin : révoltons-nous ! Contre tous ceux qui émettent des jugements nocifs sur notre apparence, notre corps, notre poids – parents, “amis”, collègues, médecins, kinés ! : révoltons-nous (et envoyons-les se faire foutre) !

Contre ces magazines féminins dans lesquels se côtoient allégrement mannequins anémiques et articles de psycho clamant qu’il faut s’accepter comme on est ; magazines dans lesquels on trouve également de pleines pages de régimes et moult fiches de cuisine pour réussir la pizza sicilienne ou le tiramisu : révoltons-nous ! Ainsi, et suivant ce qui vient d’être dit, contre ces préceptes contraires qui braillent des “Mange le tiramisu mais sois mince”, ou “Accepte celle que tu es mais continue de rêver à la maigreur que tu n’es pas ” : révoltons-nous !

Contre la solitude de cette obsession du poids : révoltons-nous ! Contre tout ce qui torture, morsure, blessure : révoltons-nous ! Contre ce temps perdu à être malheureuse à cause du poids – temps que l’on aurait pu passer à rire, faire l’amour, affirmer nos talents, être contente de vivre : révoltons-nous ! Contre l’état de princesse apeurée rêvant au plus petit poids : révoltons-nous ! Contre tout ce qui nous amène à cesser d’être des femmes incarnées, gourmandes, accomplies, heureuses : révoltons-nous !

Contre tout ce qui ne fait pas de nous des êtres libres, absolument libres, de corps et d’esprit : révoltons-nous !

 Révoltons-nous !

RÉVOLTONS-NOUS !

RÉVOLTONS-NOUS !

Me rejoignez-vous ?

Extrait de mon livre Ma Balance et Moi (voir rubrique Mes Travaux)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s